Le Budget Eco-Citoyen 2022, grande opportunité pour petits projets

Le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme a lancé la seconde édition de son “BEC” jeudi 10 mars à Lezoux. 2 millions d’euros seront alloués à des projets citoyens de transition écologique.


Cliquez sur les intitulés sur fond noir ci-dessous pour en dérouler le contenu.

Pourquoi cet article

Vous avez compris que j’essaye de rencontrer pas mal de monde sur tout le département pour parler transition écologique. Hé bien, j’avoue, à chaque fois que l’on évoque le Budget Eco-Citoyen [BEC] lancé par le Conseil Départemental en 2020, c’est en bien. En particulier les petites structures locales – principalement les associations – porteuses de projets, encensent le dispositif. Le principe du “saupoudrage”, qui consiste à allouer une somme conséquente (2 millions d’euros tout de même) à un grand nombre de projets (63 pour la précédente édition) semble porter ses fruits, puisqu’il a permis la mobilisation de nombreuses structures, l’accélération de leurs initiatives et la sensibilisation large du grand public.

Les moments de rencontre autour du BEC sont, pour moi, des temps “positifs”, où les projets d’initiative locale et vraiment citoyenne peuvent émerger. Si le dispositif est reconduit sans grands changements apparents pour 2022, reste à voir comment il s’inscrira dans la politique de transition écologique du département. En effet, il sera intéressant de suivre la manière dont celle-ci évoluera par rapport au “Master Plan” de la précédente mandature Gouttebel, qui a fait place à un exécutif orienté à droite, ce qui est assez exceptionnel dans l’histoire de la collectivité.

Enfin, n’oubliez pas que plusieurs soirées de présentation du BEC, en accès libre et sans engagement, sont organisées dans le Puy-de-Dôme jusqu’au 23 mars.

Damien

Pour aller plus loin : mon dossier (de juin 2021) sur le Master Plan du Conseil Départemental

La structure : Conseil Départemental du Puy-de-Dôme

Collectivité territoriale agissant sur le périmètre du département, directement (routes, social, collèges …) et en accompagnant d’autres collectivités.


Basé à Clermont, le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme est évidemment un des principaux acteurs du territoire. Avec près de 2400 agents, il agit directement sur l’ensemble du département dans le cadre de plusieurs compétences “obligatoires” comme l’entretien des routes, le social (handicap, petite enfance, personnes âgées), la culture et les collèges.

Mais le Conseil Départemental développe également une politique d’accompagnement des territoires, dans une logique de proximité. Via des aides financières, du conseil ou de l’ingénierie, il peut ainsi orienter notamment les communes et accompagner l’émergence ou l’accélération de projets.

Dans ce domaine, il semble que 2020 ait été l’année de “bascule” du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme. Après un Budget Eco-Citoyen très suivi (63 projets lauréats, 2 millions d’euros de budget), un Master Plan a été voté le 11 janvier 2021, détaillant les axes de la stratégie de transition écologique – et ce malgré quelques péripéties internes d’ordre politique en décembre 2020.

Accompagné dans ce cadre par la Fabrique des Transitions, le Conseil Départemental veut avancer dans à peu près toutes les dimensions de la transition écologique. A ce titre, il a lancé en 2021 une déclinaison départementale de la Fabrique, puis une nouvelle édition du Budget Eco-Citoyen en 2022.

Le changement de majorité présidentielle aux élections de juin 2021 – le Conseil est passé à droite, ce qui est assez exceptionnel dans l’histoire de la collectivité – a bien sûr renouvelé les élus. Les évolutions de la stratégie de transition écologique devraient être connues courant 2022.

Voir le site du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme

De préférence, utilisez un écran le plus large possible en mode paysage pour parcourir le diaporama.
Cliquez à tout moment sur l’icône de fermeture en haut à droite pour sortir.

Si le diaporama ne s’affiche pas ci-dessus, cliquez ici pour le lancer manuellement.

Reportage réalisé le 10 mars 2022 / tous crédits photo Damien Caillard, Tikographie, sauf mention contraire – merci à Sarah et Jean-Christophe pour leur accueil.