La Petite Réserve assume son engagement et amorce le virage du numérique

Parmi les épiceries clermontoises, la Petite Réserve revendique une “responsabilité” par le vrac, le bio, le local et le zéro déchet. Mais la donne économique a changé avec les confinements.


Cliquez sur les intitulés sur fond noir ci-dessous pour en dérouler le contenu.

Pourquoi cet article

Client occasionnel de la Petite Réserve, j’avais suivi – de loin, mais non sans intérêt et sympathie – le lancement du projet depuis Epicentre quand j’y travaillais en 2017. Du fait de la facilité d’accès géographique, du caractère piétonnier (donc agréable) de la rue et de la possibilité de discuter facilement avec les gérants, j’y ai fait quelques tentatives de “changement d’habitudes” de consommation. Cela va sans doute vous faire rire, mais c’est notamment grâce à la Petite Réserve que mon dentifrice est une pâte semi-liquide dans un bocal recyclable, et plus un tube en plastique. Sans doute pas grand-chose, mais c’est déjà ça.

Bref, quand j’ai vu en janvier l’appel à l’aide formulé dans une vidéo sur Facebook, je pensais à aller leur rendre visite pour en savoir plus sur leur modèle de fonctionnement, sur la concrétisation de l’engagement sociétal et environnemental, sur les difficultés rencontrées et sur les pistes pour s’en sortir. Chose faite avec ce petit reportage, et je vous invite à soutenir ces commerces de proximité engagés, selon votre quartier – par exemple, aussi, avec Day by Day sur la butte ou les Marchés de Max et Lucie près de la gare.

Damien

La structure : la Petite Réserve

Epicerie de quartier dans le centre de Clermont-Ferrand, engagée sur le vrac, le bio, le local et le zéro déchet


Fondé en décembre 2017, la Petite Réserve est une entreprise coopérative inscrite dans l’ESS [Economie Sociale et Solidaire]. Elle anime une épicerie de proximité dans le centre de Clermont, rue du 11 novembre.

Son credo est “l’épicerie responsable“. Pour cela, elle mise en priorité sur le vrac, le bio et la proximité avec les producteurs, en termes géographiques mais aussi relationnels. Les co-gérants sont aussi toujours disponibles pour échanger avec les clients et même pour définir ensemble la meilleure manière de consommer ou d’acheter les produits.

La Petite Réserve participe également à plusieurs initiatives locales sur la transition écologique, du projet Pampa de filière de consigne de bocaux à la CAAP [Coopérative Auvergnate de l’Alimentation de Proximité]. Elle relaye également de nombreuses autres initiatives tierces, notamment militantes, et fait partie du réseau de la monnaie locale la Doume.

Le magasin connaît néanmoins, début 2022, de grandes difficultés économiques dûes à la pandémie de Covid-19. Suite à une communication vidéo sur Facebook, une dynamique semble s’être créée avec plusieurs personnes qui ont rejoint la Petite Réserve en tant que collaborateurs, et des projets de développement dans le numérique (click&collect), la livraison (avec les Colis Verts) et le drive.

Voir le site web de la Petite Réserve
Voir la page Facebook de la Petite Réserve

Crédit visuel : Météovergne (DR)

De préférence, utilisez un écran le plus large possible en mode paysage pour parcourir le diaporama.
Cliquez à tout moment sur l’icône de fermeture en haut à droite pour sortir.

Si le diaporama ne s’affiche pas ci-dessus, cliquez ici pour le lancer manuellement.

Reportage réalisé le 2 mars 2022 / tous crédits photo Damien Caillard, Tikographie, sauf mention contraire – merci à Priscille et à Chloé pour leur accueil et leur aide.